La page d'accueil du site des Grands-Parrains et des petits filleuls ! Découvrir le grand-parrainage Les avantages d'être adhérent Les partenaires du grand-parrainage Nous contacter grâce au formulaire et à la carte interactive des associations locales découvrir la carte du grand-parrainage et la répartition des associations locales Retour à la page d'accueil Pour en savoir plus sur les grands-parrains et les petits-filleuls
 
Fédération Nationale des Associations de Retraités   REUSSIR avec son HANDICAP

Regardez la Vidéo   Nb de visiteurs depuis 1998 :

 

       

 

Association Grands Parrains et Petits Filleuls - 15, rue des Epinettes - 94240 l'Haÿ-les-Roses

 

Des associations locales, des correspondants locaux, des dizaines de bénévoles travaillant comme des fourmis pour les grands-parrains et les

 petits-filleuls. Chez Grands-Parrains, il y a cette porte qu'on ne regrette jamais d'avoir poussée !

 


        Appelez le 01 45 46 60 66 ou inscrivez-vous sur le formulaire pour devenir acteur de GRANDS PARRAINS et représenter votre département ou rejoindre nos équipes locales.

 

Pour consulter notre dernier communiqué de presse :

cliquez ici

Communiqué de Grands Parrains 64 :

cliquez ici
 
Médipages

Nos partenaires institutionnels

Caisse nationale d'assurance vieillesse

Mairie de l'Haÿ les Roses

Conseil départemental du Val de Marne

Nos partenaires d'annuaires
Assofrance Espace bénévolat Gériatrieweb Loisirs Séniors
Maisons de retraite MédiPages    
Nos partenaires associatifs et entreprises
A la découverte de l’âge libre Accompagner la vie Accordages Adapt
Planète Retraite Santé Magazine Systèmes d’échanges locaux Union nationale des associations familiales
Ag2r Age d’Or de France Agence nationale de la recherche Agevillage
Bitwiin Centre d’animation, d’expression et de loisirs Chorum Communauté Sénior
Convention française des droits de l’enfant D’une génération à l’autre Fédération nationale des association de retraités Générations et Cultures
Groupe crédit coopératif Halte Aux Mines Anti-personnel Je veux aider Kiwanis
L’école des grands parents européens L’outil en main La maison de l’autonomie Part’âges
Générali Génération en action Matmut  

 

 

 

 

 

 

Grands Parrains et la CNAV collaborent.

L'assurance retraite

Par des échanges réciproques concernant des actions de communication sur la thématique du maintien des liens sociaux et familiaux.
Les actions communes et les publications s'inscrivent dans la perspective de l'objectif rappelé précédemment en faisant figurer le logo et le titre de la CNAV sur les publications de l'Association Nationale Grands-Parrains et réciproquement.
L'Association Grands-Parrains s'engage à diffuser des documents de communication de la CNAV lors de forums, congrès, expositions ou autres manifestations et réciproquement.

 

 

Salon des Séniors 2015

 

LES SENIORS AU SERVICE DES AUTRES

Les seniors mettent de plus en plus leurs "talents de vie" au service des autres que ce soit en s'engageant dans la vie associative ou en travaillant, notamment dans le secteur des services à la personne. C'est l'occasion pour eux de tisser des liens intergénérationnels, de vivre une retraite active, se sentir utile.

RECHERCHE "MAMIE DE CŒUR" DESESPEREMENT !

Pour celles et ceux qui n'ont pas ou ne voient pas souvent leurs petits enfants, l'association Grands-Parrains met en relation des enfants n'ayant plus de grands-parents, avec des seniors qui souhaitent nouer des liens privilégiés avec
des jeunes en devenant des " papi et mamie de cœur "

 

 

L’association Grands-Parrains s’efforce de répondre à la fois aux demandes de parents souhaitant faire parrainer leurs enfants et aux seniors désirant devenir Grands-Parrains  dans leurs les meilleurs délais . Néanmoins, le nombre de bénévoles souhaitant parrainer et de parents qui recherchent un grand-parrainage ne s’équilibre pas toujours. C’est pourquoi les personnes sont sur liste d’attente dans certains départements.

 

FAMILLES en attente : Résidence-(parents)-enfants (F 8 G 5 signifie : fille de 8 ans + garçon de 5 ans)  (extraits, liste non exhaustive)

 

01630  F5    M. Mme

06000  F3    Mme

06160  F5    Mme

06250  F4 G8   M. Mme

21000  F5    M. Mme

09000

24000

27110  F7 F4 F1  M. Mme

34070  F4   M. Mme

34070  G9  Mme

34080  G16 G6 M. Mme

34200  F1   Mme

34720  G7  Mme

38610  F12  Mme

40100  F7    M. Mme

47500  G11 F5 M. Mme

59113  G6    M. Mme

62400  F13   M. Mme

63110  G15 F8 M. Mme

63350  G7 F4   M. Mme

64000  F8    Mme

65290  F8    Mme

65600  F11 G9    Mme

67100  G7   M. Mme

67150  F12 M. Mme

68000  G4   Mme M.

69009  G9  Mme

69300  G11 G8  Mme

69620  F9   M. Mme

74230  F9 F6   M. Mme

76380  G13 F8   Mme

76400  G8    M. Mme

76480  G12 F7   M. Mme

83600  G14  M. Mme

85700  G9 F6  M. Mme

89100  G2  Mme

75011  F3 M.Mme       

75012  G4  Mme           

75013  F1  M. Mme

75013  F5  Mme

75013  F8 M.            

75014  F1  M.Mme              

75014  F14  Mme          

75014  F8  M. Mme

75016  F14  Mme          

75017  G12  Mme          

75018  G9  Mme

75019  G12  Mme

75020  F8  Mme  

77123  G14 G11    M. Mme

77240 G8   Mme           

77440 F4  M. Mme

 

77500 G 11 M. Mme     

77650  F6+G6+F4  M. Mme 

78280  F8 M. Mme

91240  F3  M. Mme     

91300  G15  Mme

91480  G14    M. Mme     

92100  F15 F13 F11 M. Mme 

92130  F10 F7 G5  M. Mme  

92130  G4  M. Mme

92140  F5 F4  M. Mme

92150 G4 G3  M. Mme    

92170  G11 F7  M. Mme 

92190  F9 F5   M. Mme  

92700  G9  M. Mme    

93130  G7 F4  Mme

93150  G9 F6  M. Mme

93210  F3  Mme

 

          

93320  F9  Mme            

93330  F11  M. Mme   

93330  F12  M. Mme  

94000 F11  M. Mme

94110  F12  Mme          

94120  F9 F9  Mme    

94200  G6  Mme           

94220  F12  Mme          

94260  F7  M. Mme

94500  F10 F7 G4  M. Mme 

94500  F5 G5  Mme        

94700  F8 F6  M. Mme

95000  F18 F15 G9  Mme

95110  G10  Mme          

95260  G7 G4  M. Mme

95570  G11 G7   M. Mme

 

 

 

 

SENIORS en attente  : Résidence- Situation familiale (extraits, liste non exhaustive)           

 

01630 M.Mme
06110 M. Mme
06140 Mme
06400 M. Mme
30900 M. Mme
32720 M. Mme
34470 M. Mme
34920 Mme

43140 M. Mme
57000

58800 Mme
63390 M. Mme
63780 M. Mme
64150 M. Mme
65320 Mme
65380 M. Mme

65380 Mme
65390 M. Mme
67390 M. Mme
68210 M. Mme

71100 M. Mme
71200 M. Mme
71370 M. Mme

73000 M. Mme
75009 M. Mme
75015 Mme

75019 Mme
75019 Mme
75019 Mme

76130 Mme

85000 M. Mme
85170 M. Mme
85580 M. Mme
89500 Mme

77100  GM        

78700  GP        

91390  GM        

92100  GP         

92170  GM

93100  GM        

94200  GM       

94240  GP       

94260  GM       

94270  GM

95800  GM 

 

 

 

 

 

Si vous désirez aider un enfant à « se construire » des repères, Grands-Parrains propose deux nouvelles actions :

Le grand-parrainage SEL dans lequel il s’agit de regrouper un jeune et un senior qui partagent la même passion (philatélie, etc), l’un et l’autre se complétant dans l’activité commune tout en mettant en place des rapports affectifs.

Un grand-parrainage en collaboration avec l’ADAPT dans lequel s’effectueraient des relations entre des grands-parrains et de jeunes enfants ou adolescents atteints de handicap moteur, visuel, auditif, dyslexie, etc… soit au domicile du grand-parrain, soit à l’occasion de sorties ou d’activités ludiques ou éducatives en centre spécialisé.

Une autre forme de ce grand-parrainage pourrait être sous forme de soutien, de conseil et d’aide à la recherche d’emploi et à la réinsertion professionnelle pour des personnes handicapées adultes.

Un dernier aspect pourrait être une variante de grand-parrainage épistolaire (courriels, courriers classiques) auprès de jeunes et moins jeunes handicapés résidant en établissements spécialisés ou au domicile personnel ou familial....

 

 

 

"Le Beau Chemin"

 

C'est le titre du livre que Michelle Joyaux, Présidente fondatrice de Grands-Parrains, a écrit sur le grand parrainage.

La force, la tendresse de cette histoire vous fera découvrir un autre monde de générosité.

C’est l’expression même d’un immense espoir.

On ne peut pas raconter ce livre, il faut le lire !

Ce roman au titre évocateur ne vous laissera pas indifférent.

Il saura séduire un large public.

 

 à souscrire aux Editions THELES ou à commander en librairie : distributeur DAUDIN

 

Beyrouth, Septembre 2015

            Je m’appelle Nour, j’ai 16 ans, et je suis une jeune étudiante libanaise à l’International Collège de Beyrouth, une école francophone.

            J’avais toujours montré, depuis ma toute petite enfance, de l’engagement dans toutes les activités auxquelles je prenais part, que ce soit sur le plan social ou intellectuel. Je m’intéressais au sport, surtout la natation, à la musique, notamment le piano et la chorale. Mes enseignants étaient fiers de moi, surtout qu’ils voyaient en moi une élève sérieuse, responsable, mature et engagée, capable de réussir académiquement et socialement.

            Bref, ce fut en classe de 7ème, j’avais alors 11 ans, que l’on me proposa un grand-parrainage lointain, le grand-parrainage épistolaire francophone. C’était en fait un genre nouveau de grand-parrainage, différent du grand-parrainage classique proposé aussi par l’association française “Grands-Parrains”, mais qui avait pour but, comme tout autre grand-parrainage, d’instaurer un lien solidaire intergénérationnel, une relation affective et durable entre des enfants généralement privés de leurs grands-parents et des personnes désireuses de se comporter à leur égard comme des papys et des mamies de cœur. Prenant en considération que mon niveau de français était plus ou moins bon, Mme Hana BEKDACHE, l’assistante de la directrice et la responsable du grand-parrainage épistolaire à l’école, avait proposé à mon enseignante et à mes parents une communication par courrier électronique avec Mme Michelle JOYAUX-NORTH, la présidente-fondatrice de l’association Grands-Parrains.

            Mes parents furent ravis, surtout que j’avais perdu mon grand-père cette même année. Je me rappelle très bien, Maman était la personne qui m’avait encouragée le plus à poursuivre cette correspondance: “ Nour, tu te rends compte, cette chance que tu as! Toute l’affection avec laquelle on va t’entourer ! Mais tu sais, tu dois être responsable, engagée, parce que, ma chérie, ce projet est bénéfique aussi bien sur le plan personnel que sur le plan social et culturel. Tu dois considérer cette responsabilité qu’on te propose et cette chance qu’on t’offre comme une priorité sociale pour la réussite de cette correspondance. C’est aussi un enrichissement culturel : tu vas pouvoir accepter les différences de ta Mamie, sa façon de vivre, son expérience sociale et professionnelle te guidera et son affection t’encouragera, j’en suis sûre. Et de ton côté, tu pourras ajouter des couleurs à sa vie en partageant avec elle les particularités de notre société et culture libanaises, ta jeunesse, tes expériences personnelles… tu verras, ça sera magnifique ! “ Et c’est ainsi que j’ai pu donner à ma famille la chance de s’élargir … désormais ma Mamie était devenue un membre de ma famille !

            Vraiment ce que j’éprouvais à ce moment-ci, je ne pouvais le décrire tellement j’étais fière. Et peu à peu, je commençais à me rendre compte de la chance que j’avais puisque ma Mamie m’envoyait des diaporamas et partageait avec moi ses nouvelles par mail au moins une fois par semaine. Et que ce soit les diaporamas de paysages français, ou bien les photos de sa chienne et de sa chatte, les vœux qu’elle m’envoyait à Noël comme durant l’Eid, je fus ravie de les partager avec Maman, ma sœur, mais aussi avec ma grand-mère qui partagea aussitôt avec moi le respect qu’elle éprouvait envers Mamie qui réussit à m’apporter tant d’affection et de culture en si peu de temps. Oui, vous avez bien lu, tant d’affection et de culture, parce que cette correspondance m’était très enrichissante sur le plan culturel surtout, elle me permit d’accepter les différences de ma Mamie comparée à mes parents et à mes grand-mères libanaises dans la façon de vivre, et je demandai souvent à mes parents si on pouvait visiter la France, tellement les paysages qu’elle m’envoyait étaient émouvants ! C’était comme si son savoir complétait le mien mais aussi mon savoir complétait le sien, me disait-elle.

            Plus tard, je dus voyager en Normandie deux fois pour participer à des compétitions de natation, mais malheureusement je n’eus pas la chance de rencontrer ma Mamie, mon séjour étant très limité en France, et je ne pus me déplacer qu’avec mon équipe. Par contre, cela ne nous découragea point et nous continuâmes à nous envoyer des mails même plus qu’au début de notre correspondance. Mamie m’envoya même par courrier le roman dont elle était l’auteur et dans lequel elle relate l’histoire d’un enfant en quête d’affection : je recommande “LE BEAU CHEMIN” à quiconque veut découvrir un monde de générosité, d’affection et d’espoir.

            Ce n’est qu’en classe de 4ème que mes mails à Mamie devinrent un peu plus rares à cause des études qui se multipliaient en plus de toutes les activités auxquelles je prenais part, mais je n’arrêtais jamais de partager avec elle mes nouvelles et Mamie était toujours là pour m’encourager. Et puis, lorsque je fus en classe de 3ème, j’avais alors 15 ans, ma sœur Leen âgée de 11 ans et qui était en classe de 7ème eut aussi la chance de commencer un grand-parrainage épistolaire avec un adhérent à “Grands-Parrains”, le maire d’une petite commune près de Dijon en fait. Elle me dit: “ Nour, tu sais, maintenant j’aurai moi aussi mon Papy…tout comme ta Mamie, je suis sûre qu’il sera assez généreux, il m’enverra de belles photos, des diaporamas, je pourrai partager avec lui mes nouvelles. Je suis sûre que ce sera le début d’une expérience inoubliable et enrichissante !

            L’année 2014 nous apporta également une autre surprise : Papa et Maman planifiaient des vacances en famille pour une semaine à Paris ! Je pourrai enfin rencontrer ma Mamie après 4 ans de grand-parrainage lointain! Nous prîmes l’avion pour Paris durant la première semaine d’août. Je passai à Paris d’inoubliables moments, ce fut les meilleures vacances. Se promener sur les Champs Elysées me procura une sorte d’extase. Paris était riche ; sa verdure, son histoire, ses ruelles, ses monuments … tout m’impressionnait ! Nous visitâmes la tour Eiffel, le musée du Louvre, la cathédrale Notre Dame, le quartier latin, le Sacré Cœur, la maison Victor Hugo et bien d’autres qui rappelaient aussi le côté artistique de la ville.

            Mais ce qui rendit ma visite à Paris spéciale fut ma rencontre avec ma mamie et son mari M. Rémi JOYAUX qui après des kilomètres traversés en train me rencontrèrent dans une brasserie près de la gare de Bercy. Je les reconnus tout de suite puisque M. Joyaux tenait en main une copie du “Beau Chemin” qu’il me tendit aussitôt et qu’ils me donnèrent tous deux un chaleureux câlin, ce fut d’ailleurs comme si on s’était rencontrés et connus depuis de longues années.  Nous déjeunâmes à la brasserie, et nous parlâmes pendant des heures : Mamie me donna plein de conseils pour l’avenir et je partageai avec elle ma jeunesse. Mamie me promit aussi de m’accueillir dans sa maison si jamais j’avais des études à faire en France et je serais aussi la bienvenue pour un stage dans l’association “Grands-Parrains”. Nous échangeâmes quelques cadeaux : j’offris à ma mamie quelques dégustations libanaises, elle les appela des ‘douceurs’ et je fus très émue quand Mamie m’offrit un foulard couleurs d’été qui correspondait parfaitement à mon goût. Puis elle me donna un très précieux souvenir, deux bagues en or qu’elle portait sans doute quand elle était plus jeune et que j’ai promis de conserver toute ma vie. Et pour finir, nous prîmes une photo et nous nous fîmes des adieux le cœur serré et les larmes aux yeux dans l’espoir de se revoir bientôt car je serai ravie si Mamie peut me rendre visite à Beyrouth.

 

            Enfin, après cette rencontre et ces années de correspondance, comme le dit toujours Mamie :

CHEZ “GRANDS-PARRAINS”, IL Y A CETTE PORTE QUE L’ON NE REGRETTE JAMAIS D’AVOIR POUSSEE !”

 

Si vous désirez correspondre avec un élève de ce collège  de Beyrouth, prenez contact avec monsieur Gauchet( jcg.soudan@wanadoo.fr ), Président de GP Bourgogne,  responsable de l'organisation de cette action. Ce dernier vous apportera dans un premier temps son aide dans l'organisation de la relation épistolaire avec un élève désireux de correspondre. Ensuite, au fil du temps, la relation pourra se poursuivre par mail. Merci de lui communiquer vos adresses postale et  mail.